Je me suis réjouie un poil trop tôt... J'annonçais lundi au pédiatre que Faustine n'avait quasiment plus de problèmes pour prendre ses biberons. Et c'était vrai:10 jours d'embellie sans pleurs et sans Gaviscon. Je pensais que ça allait durer... T'as qu'à croire!  Aujourd'hui,nous voila repartis comme en quarante,les pleurs sont réapparus brutalement au biberon de 10h pour ne presque pas s'arrêter. Et puis,je sens bien qu'elle déglutit mal,ça doit brûler,gêner et qu'elle pleure de douleur. Elle s'est vomie dessus,elle m'a vomi dessus. On est parti toutes les trois faire le marché:elle a pleuré,elle a régurgité.J'ai bien dû la laisser pleurer quelques minutes dans la journée et c'est usant nerveusement de ne rien pouvoir faire pour calmer Bébé. Alors,je crois que je vais devoir courir acheter le médicament-miracle que le pédiatre m'a prescrit "au cas où".  Ca a l'air d'être un RGO le souci de Faustine,mais alors je ne comprends pas le mode opératoire de cette cochonnerie. Ca surgit par crises?

Et dans ces moments de crise justement,on a bien envie d'emplatrer ceux qui bossent sur les formules de médicaments pour enfants...  La semaine dernière,lors de sa varicelle, Elisa a eu de l'Aérius (pour pas gratter) "goût bubble-gum"... A voir la tronche de ma petite,ça n'avait pas vraiment le goût du Malabar!  Et pour le Gaviscon, ils n'ont même pas osé baptiser l'arôme de la mixture tellement ça a l'air infâme... Ils pourraient faire des efforts dans les labos. Mais pas trop bons non plus les médocs,Elisa à trois ans, s'était sifflé la fin de la bouteille de Doliprane "goût fraise" (il en restait même pas la dose pour son poids heureusement...).

J'espère que la nuit sera à peu prés bonne et peut-être que demain sera un autre jour...

IMG_0672