Cette année,depuis un petit moment déja,j'avais en tête de faire des petits gâteaux de Noël pendant mes vacances. Je les imaginais alsaciens ces petits gâteaux car ils sont trés réputés... Violaine avec ce post m'a donné envie de m'y mettre et m'a gentillement donné la recette...

Dans les téléfilms américains de Noël,la bonne mère de famille du fin fond de l'Oregon n'a pas le chignon,ni le make-up qui bouge quand elle cuisine. Elle fait des tonnes de cookies les doigts dans le nez,qu'elle réussit à la perfection et qu'elle distribuera généreusement à sa famille et tous ses voisins....La pâte ne foire jamais,les cookies ne sont jamais cramés! On aperçoit derrière elle par la fenêtre la neige tomber,les bambins faire d'immenses bonhommes de neige.On entend "Jingle bells" résonner,douce musique apaisante...

Retour en Provence: Ici,la vraie neige qui dure,faut s'accrocher pour la voir et pile en période de Noël,c'est mission impossible... Je me suis mise confiante à la confection de mes gâteaux tôt ce matin,en pyjama (c'est moins glamour) et trés vite,les pépins ont débuté: la pâte collait affreusement,se cassait sous le rouleau. J'ai pesté,râlé un moment avant d'obtenir une pâte à peu prés étalée. Il a fallu ensuite prendre le coup de main pour manier correctement l'emporte-pièce,les premiers petits gateaux avaient une sacrée drôle de tête,deuxième coup de nerf...  Pas de neige,donc pas d'enfant dans le jardin...L'inspecteur des travaux finis à mes côtés louchait bizarrement sur mon travail et y allait de ses petits commentaires!! "Maman,pourquoi il se casse le nounours?"  "Pourquoi t'étales pas la pâte par là...?"  "C'est cuit...?". Restons zen...          Troisième coup de stress: le bredele est aussi traître que son cousin le cookie!! Il faut le sortir du four lorsqu'on croit qu'il est pas encore complètement cuit!! Ainsi ma première fournée de bredeles était trés brune et dure comme de la caillasse...  J'ai alors pensé trés fort à la magie de Noël,à Tino Rossi (ici,on écoute Petit Papa Noël...) pour ne pas tout envoyer valser par la fenêtre....    Et finalement, ces petits gâteaux ,on les a goûtés avec Elisa et ils ne sont pas mauvais!  Ils sont un peu trop plats, j'ai vu sur la photo de Violaine que j'aurais pu les faire plus épais. Une petite fournée sympa,pas de quoi en distribuer à tout le quartier. Juste de quoi grignoter un peu avec la pichounette,des petits gâteaux à tremper dans un bon chocolat chaud.  La magie a finalement opéré!  ;O)

97 96